jeudi 6 novembre 2014

L'avortement en Europe

L’'Union Européenne est responsable de 3769 avortements par jour

Selon l’'IPF, au cours des quinze dernières années, plus de 20,6 millions d'’enfants ont été avortés au sein de l’'Union Européenne, ce qui équivaut à l’'ensemble des populations du Danemark, de l’'Irlande, de la Slovénie, de l'’Estonie, de la Lituanie, de la Lettonie, de Malte, du Luxembourg et de Chypre.

Depuis 1995, l’Union Européenne serait ainsi responsable de 3769 avortements par jour. A titre d’'exemple, pour la seule année 2008, l’'UE a enregistré plus d’'un million deux cent mille avortements.

En outre, l’'institut souligne que le nombre moyen d’'avortements pendant seulement douze jours dans l’'UE, est plus important que la mortalité sur la route pendant toute une année (39.000 morts en 2008).

«L'’avortement est devenu la principale cause de mortalité en Europe et présente des effets sociaux et démographiques dramatiquement constatables», a déclaré Eduardo Hertfelder, Président de la Fédération Internationale de l'’Institut de Politique Familiale (IPF), au Parlement Européen.


Depuis sa création en 2005, le Parti Républicain Chrétien (PRC) se montre préoccupé par le fait que l’'avortement soit toujours présenté comme un droit, et non pas comme une faculté offerte dans des cas bien particuliers. Il devient urgent d’'établir une nouvelle règle juridique, mentionnant de manière précise et exhaustive, les cas de recours à l'’IVG, laquelle doit rester une exception.